CITATIONS

Giuseppe di Stefano: à insérer ici

Richar Miller: à insérer ici

Citations Art & Technique:

Claudio Arrau, dernier interview, le 11 avril 1991, Munich :
« Virtuosité technique. Sans elle rien ne marcherait, la plus haute discipline artisanale et la préparation la plus approfondie font partie de l’aspect professionnel de l’exécution. »
« Il faut jouer avec tout le corps, sans crispation, mais à la fois tendu et décontracté. et il faut que l’auditeur remarque qu’un passage est difficile, sinon il ne naît pas d’émotion. C’est dans la difficulté surmontée que réside l’expression. »
« Un interprète doit être comme un acteur. Il doit avoir la technique et la volonté de tout jouer, car la spécialisation relève elle aussi de l’ « amateurisme ». Si l’on possède son métier et si l’on est musicien, on doit se confronter aux œuvres qui ont été écrites pour l’instrument. »
A beaucoup aimé la sonorité de Teresa Carreno, vénézuélienne pianiste & soprano (Caracas 1853- N.Y. 1917).
Entendre le son (dans sa tête) puis le laisser s’émettre.
Avoir une idée du son avant de le produire, une idée très précise, (cf. Neuhaus au piano), avec son spectre, sa mobilité, variabilité, intensité, « place »,
Assister à un cours donné à d’autres chanteurs, permet de concevoir avec précision tous les éléments du son à fournir, avoir une idée très précise du son, de la ligne, de la mélodie etc., à chanter, schéma pré-moteur. Donc parfois aussi utile qu’un cours personnel. Idem quand on enseigne. Utilité pour les chanteurs d’enseigner à d’autres, permettant par cela, d’ « entendre » le son avant qu’il soit émis.

Improvisation: cf. STRAD 1241 Sept 93 Volker Biesenbender.
Aide à s’entraîner hors du stress de la chose à atteindre. On se sent prêt avant de vouloir, avant d’émettre le son tel qu’on le désire. On veut ce qu’on se sent prêt à faire. Cf. Christa Ludwig dans ses cours, où, lorsqu’elle donne des exemples aux élèves, fait mieux qu’en concert. Elle ne se sent pas obligée de faire le son, mais c’est le son qui se fait en elle. Il ne lui reste plus qu’à le laisser « s’émettre ». Il y a avant émission une image du son. Il est « entendu ». Cf. Neuhaus dans son livre, et le professeur de piano du conservatoire de Tallin en Estonie.

Stephen Chun-Tao Cheng : Le TAO de la voix. Presses Pocket 4751.
Vibrer la voix : « Pour faire vibrer le son, imaginer que la voix poursuit une balle qui dévale vers le centre de la terre. A mesure que votre volume vocal s’amplifie, figurez-vous que vous courrez de plus en plus vite après la balle. »

Henri BIRAULT: p.257  » die Stimmung = la voix, l’accord, la tonalité « . Même mot pour voix & accord : prise en compte des éléments harmoniques de la voix, les partiels, qui forment un « accord ».

« Des appareils moteurs se montent, sous l’influence des perceptions de mieux en mieux analysées par le corps ». Bergson MM 94-97 cf. Cuvillier I 116

Art et technique : rapport métier et technique cf. Cuvillier I 329 article de Charles Lalo
« ce qui t’arrivera en pratiquant, c’est une habileté, une adresse, qui te rendront capable de sortir bien des choses de ta tête » Cennini, cité p.14 in Lavallée 1949

KANT CFJ §60 p176 science et art, méthode et manière (methodus modus).
« Développer dans son appareil moteur les possibilités existantes » Neuhaus p87
p.44 : Le taux de succession des stimuli (le tempo) est aussi affaire de registre. En général , des hauteurs basses ont une action motrice inférieure à celle des hauteurs élevées. Cela résulte bien sur en partie des universaux acoustiques du monde physique – le fait qu’il faille d’avantage de temps pour faire vibrer des basses fréquences. L.B.MEYER in Philosophie 59 p.44

%d blogueurs aiment cette page :