HYGIÈNE VOCALE


un cycle  fermeture ouverture en caméra ultrarapide (ultra highspeed camera) à 4000 images par secondes. Effet hulahoop.Hygiène vocale:

1. Identifiez l’abus vocal et la cause du forçage vocal. (Crier, racler la gorge, rire, parler au réveil etc.)
2. Réduisez ou éliminez les abus ou les mauvaises utilisations identifiées.
3. Développez une attaque glottale douce.
4. Utilisez un volume sonore tel que celui dont vous avez besoin. Evitez de chanter à un niveau vocal extrême.
5. Gardez votre voix parlée au niveau d’intensité le plus bas.
6. Prenez une inspiration profonde et relâchée en parlant.
7. Réduisez vos besoins vocaux autant que possible. Parlez et chantez moins.
8. En écoutant, gardez vos dents séparées, avec une légère ouverture des lèvres.
9. Evitez de parler dans des environnements très sonores.
10. Evitez de boire de l’alcool en excès et de fumer.
11. Evitez de faire des sons bizarres avec votre voix, tels des bruits de moteur ou l’imitation de drôles de voix etc.
12. Gardez les muqueuses de votre bouche, de votre gorge et de votre nez aussi humides que possible.
13. Ne pas crier au réveil, ni parler au tel. Sans échauffer la voix.
14. Après une représentation, éviter de parler dans un lieu enfumé ou bruyant.
15. Ne pas se coucher moins d’une heure après le repas.
16. Humidifier la chambre.
17. Eviter les anesthésies générales et intubations non indispensables. Ex : dents de sagesse
18. Eviter (tiré des livres deM.GARCIA ) :
– l’emploi trop fréquent des sons aigus dans les registres de poitrine ou de tête,
– la force immodérée que l’on communiquerait à la voix,
– l’exagération des timbres, principalement dans les chants exécutés en pleine voix et dans les sons élevés,
– le rire à gorge déployée,
– la parole soutenue longtemps et avec chaleur,
– les cris et vociférations,
– l’étude prolongée d’un instrument quelconque,
– les exercices corporels violents,
– les changements brusques de température et surtout l’humidité, qui occasionneraient pour lui des rhumes et enrouements,
– l’exercice du chant à des heures trop rapprochées du repas,
– chanter dans un appartement sourd, ou en face d’un obstacle tel : piano vertical, tapisserie, mur ; (c’est s’exposer en pure perte à une grande fatigue des poumons et du gosier)
Tous ces excès fatiguent l’organe, l’enrouent et, souvent renouvelés, ne manqueraient pas de le détruire. Idem si les imprudences sont commises au grand air, surtout sous l’influence de l’air froid et humide du soir. Gc
– les mets irritants,
– les huiles contenues dans certains fruits secs
– les boissons échauffantes (la nourriture du chanteur doit être simple et saine),
– tout mouvement du corps, des sourcils, des paupières, du front, de la bouche et en général tout geste et grimace involontaire qui entacherait son talent.
– Il est évident que l’on doit suspendre le travail dès que l’on éprouve la plus légère souffrance à la gorge. (GARCIA)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :